Poésie chinoise - Huáng Tíng Jiān (1045 – 1105) : Sur l’air de « Laver le sable du torrent » - (voyage, fleuve, nature)

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Huáng Tíng Jiān (1045 – 1105) :
Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

    l’air               sable    torrent »                           les                        Mon                    on                                            versets   combler                                                suspendus          rincer                     falaises           étendus           serrer les voiles,    son    ces              trouble l’onde                 

Sur       de                  du               une feuille                       peints             épouse       boit,    confabule sur des               répand des                   le                                  les singes                           l’encrier, Face aux                                                                de                                 en              

             « Laver le                    Sur             d’esquif,     rideaux        roulés,            aussi                            fables, Aucun                    à            midi du Fleuve. Sous les ramures                      m’épient                                     les cerfs         regardent                    Le            coucous gris                   rides rondes.

浣溪沙

Huàn



shā

一葉扁舟捲畫簾


piān
zhōu
juăn
huà
lián
老妻學飲伴清談
Lăo

xué
yĭn
bàn
qīng
tán
人傳詩句滿江南
Rén
chuán
shī

măn
jiāng
nán
林下猿垂窺滌硯
Lín
xià
yuán
chuí
kuī

yàn
巖前鹿臥看收帆
Yán
qián


kàn
shōu
fān
杜鵑聲亂水如環

juān
shēng
luàn
shuĭ

huán

黃庭堅

Huáng

Tíng

Jiān

Voir la notice biographique sur le poète et d'éventuelles notes sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard