Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Yuán Méi (1716 – 1798) :
La quinzième nuit de décembre

La quinzième         décembre          et régulier                des veilles,                                     font           La                                                                            le ciel       

             nuit de          Lointain                                         S’amenuise    s’éteint          que          gens.              soufflée, pourtant à            La        de la      a                   blanc.

                                                   bat le tambour                         et          le bruit          les          chandelle                      la fenêtre    clarté       lune   fait tout               

十二月十五夜

Shí

èr

yuè

shí





沉沉更鼓急
Chén
chén
gēng


漸漸人聲絕
Jiàn
jiàn
rén
shēng
jué
吹燈窗更有
Chuī
dēng
chuāng
gēng
yŏu
月照一天白
Yuè
zhào

tiān
bái

袁枚

Yuán

Méi

Voir les notes et commentaires du traducteur sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2017 - Bertrand Goujard