Poésie chinoise - Yuán Méi (1716 – 1798) : Depuis le nord du Bois d’Osmanthes quand la Li atteint L’Élan Prospère - (rivière, reflet, impressionnisme)

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Yuán Méi (1716 – 1798) :
Depuis le nord du Bois d’Osmanthes quand la Li atteint L’Élan Prospère

Depuis    nord du                           Li         L’Élan          Sur la         c’est             Prospère     l’eau est                 Les             poussent en         dans l’eau. On              y regardant             Monts        Le bateau                                    

                  Bois d’Osmanthes quand la    atteint                        rivière            l’Élan                           plus claire,     Monts                   touffes                distingue en             la      des                            la      des Monts              

       le                                                     Prospère                      vers                 que           la                        Bleus                                                                cime           Bleus,           sur    cime           Bleus avance.

由桂林朔漓江至興安

Yóu

guì

lín

shuò



jiāng

zhì

Xīng

Ān

江到興安水最清
Jiāng
dào
Xīng
Ān
shuĭ
zuì
qīng
青山簇簇水中生
Qīng
shān


shuĭ
zhōng
shēng
分明看見青山頂
Fēn
míng
kàn
jiàn
qīng
shān
dĭng
船在青山頂上行
Chuán
zài
qīng
shān
dĭng
shàng
xíng

袁枚

Yuán

Méi

A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard