Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

Guān Hàn Qīng (1210 — 1280) :
Sur l’air de « Quatre blocs de jade »

                            Depuis nos             pensées m’obsèdent. Une                                   pour                           Appuyée à    rambarde, mes                                                                     en              collines toujours en        Il est       

Tristesse de s’être                                                        flamme d’amour l’un      l’autre,      combien de temps                    la               manches frôlent     fleurs de       en neige. Les          toujours    travers, Les                      écran,        parti.

                    quittés            adieux, Ces                                             pour                                séparés.                                            les           saule               rivières                                                                   

四塊玉



kuài


別情
Bié
qíng
自送別

sòng
bié
心難捨
Xīn
nán
shě
一點相思幾時絕

diăn
xiāng


shí
jué
憑闌袖拂楊花雪
Píng
lán
xiù

yáng
huā
xuĕ
溪又斜

yòu
xié
山又遮
Shān
yòu
zhē
人去也
Rén


關漢卿

Guān

Hàn

Qīng

Afficher le pinyin Masquer le pinyin