Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Poèmes trouvés pour « soir »

Résultats de « soir »

Táo Yuān Míng (Táo Qián) (365 – 427) - À boire du vin

Aux collines les fumettes le soir sont admirables,

Liŭ Yŏng (987 ? – 1053 ?) - Sur l’air de « Tintements d’une pluie sans fin »

Face au gîte d’étape, le soir ;
Au soir les vapeurs s’alourdissent sous l’ampleur du ciel de Chu.

Liŭ Yŏng (987 ? – 1053 ?) - Sur l’air d’« Un voyage de jeunesse »

Soleil du soir par delà les îles,
Mots-clés : paysage soir nostalgie

Fàn Zhòng Yān (989 – 1052) - Sur l’air de « L’éveil derrière le rideau »

Mots-clés : automne soir nostalgie

Zhāng Xiān (990 – 1078) - Sur l’air d’« Une immortelle céleste »

Face à la lumière du soir,

Yàn Shū (991 – 1055) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

Le soleil du soir descend à l’occident, quand s’en reviendra-t-il ?
Mots-clés : soir saison promenade

Sòng Qí (998 – 1061) - Sur l’air d’« Une fleur de magnolia »

Un instant encore jusqu’au milieu des fleurs de laisser ce soir un éclat.
Mots-clés : paysage soir solitude

Sū Shì (1037 – 1101) - Sur l’air de « Félicitations au nouveau marié »

Fraîcheur du soir, toilette nouvelle.

Shū Dăn (1041 – 1103) - Sur l’air de « La Belle de Yu »

Pour l’intime qui du matin au soir se tient sur la haute terrasse,
Mots-clés : soir hiver prunier

Huáng Tíng Jiān (1045 – 1105) - Sur l’air d’« En souvenir d’une charmante esclave »

À la fraîcheur du soir par les chemins secrets

Cháo Yuán Lǐ (1046 – 1113) - Sur l’air d’« Un canard à tête verte »

Quant au soir les nuages se dissipent,

Qín Guān (1049 – 1100) - Sur l’air d’« Observer les marées »

Mots-clés : soir printemps nostalgie

Qín Guān (1049 – 1100) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Mots-clés : attente soir tristesse

Yè Mèng Dé (1077 – 1148) - Sur l’air de « Félicitations au nouveau marié »

Que se couvre de mousse verte les treillages des fenêtres du côté du soir,

Sòng Huī Zōng – Zhào Jí (1082 – 1135) - Vent du soir

Vent du soir
Grâce légère qui volète à la poursuite du vent du soir.
Mots-clés : vent soir papillon

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Comme en songe »

L’euphorie passée, au soir revenant en barque,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Les flots rincent le sable »

Sous les silhouettes déliées des pruniers, au soir elle se refait une beauté.

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Cueillir des mûres »

Avec le soir est arrivée une bourrasque de vent mêlé de pluie,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - « Poésie en musique »

Soudaine la pluie a tressailli ce soir d’automne,
Au vent du soir un reste de clarté,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

Au vent du soir, dans le jardin, se forme un prunier fané,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Haïr le rejeton d’un prince »

Aux demeures impériales par un soir de printemps,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - « Sur un air paisible et tranquille »

Je discerne bien, quand le soir vient, la puissance du vent,

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

Au loin une cloche d’elle-même répond au vent dans le soir qui tombe.

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’ « Une pleine cour de parfums »

Sous un soir dégagé le froid traverse les voiles des fenêtres.

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Porteur d’encens »

Le septième soir de la septième lune

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - « Sur un air lent »

Comment y résister, quand le soir vient, quand le vent s’énerve ?

Liú Zĭ Huī (1101– 1147) - Sur le Fleuve

De l’autre côté du fleuve, dans les arbres glacés le soir, monte le brouillard.

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Des lambeaux de nuages qui s’appuient sur l’eau quand le soir vient se dissipent.

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air d’« Un boddhisatva d’ailleurs »

Le soir du fleuve, voici qu’il vient me désoler,

Jiāng Kuí (1152 – 1220) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Mais ce soir je me suis trouvé tout joyeux de me promener au couchant,

Jiāng Kuí (1152 – 1220) - Sur l’air d’« Une plainte depuis la galerie » (lento)

Mots-clés : fleuve soir séparation

Jiāng Kuí (1152 – 1220) - Complainte du pavillon aux martins-pêcheurs

Quand vient le soir on rentre pour enrouler

Jiāng Kuí (1152—1220) - « Yangzhou lento »

Peu à peu le soir descend, la corne souffle clair dans le froid

Liú Guò (1154–1206) - Sur l’air de « Le printemps au parc de la Rivière-Cœur »

S’en revenant au soir,

Liú Kè Zhuāng (1187 – 1269) - Sur l’air d’« Un maître en divination »

Au soir voyez les, éparses au bout des branches.

Wú Wén Yīng (1207 ? - 1269 ?) - Sur l’air d’« En vain tant de décrets »

Tous disent qu’au frais du soir il fait beau,

Zhōu Mì (1232 – 1298) - Sur l’air de « L’automne dans la capitale de jade »

Au soir les cigales sinistrement stridulent.

Jiăng Jié (1245 ? – 1301 ?) - Sur l’air d’« Une coiffe de dame »

Quand le soir le soleil à l’occident descend.

Zhāng Yán (1248 —1320) - Sur l’air de « Flûte traversière sous la lune »

Quel soir t’en reviendras-tu ?

Zhāng Yán (1248 —1320) - Sur l’air de « Délivrer des chaînes »

Sur l’espace du fleuve de Chu le soir,

Liú Yīn (1249 – 1293) - Le gîte montagnard

Foulant l’eau, mon cheval y trouble le reflet des nuages du soir,
Mots-clés : montagne soir randonnée

Liú Yīn (1249 – 1293) - Soir lunaire dans la montagne

Soir lunaire dans la montagne
Mots-clés : montagne automne soir

Mă Zhì Yuăn (1250 – 1324) - Sur l’air de « Sable clair du jour »

Au soir le soleil à l’occident descend,

Liú Jī (1311 – 1375) - Inscrit sur le relais de poste de la Rivières-des-Sables

Au soleil du soir un plein fleuve de feuilles rouges resplendit.

Yáng Jī (1326 – 1378) - La tour de l’Adret-du-Mont-Sacré

Qui ce soir joue de la flûte ?
Mots-clés : paysage vent soir

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Retour en soirée sur le fleuve

Loin si loin deux colverts descendent vers la grève du soir,

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Sous le couvert

Nuées pâlies et rivière donnent l’éclat du soir.

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Deux nénuphars au froid des vagues de jade

La brise dorée ce soir a tranché deux têtes en boutons,

Lĭ Dōng Yáng (1447 – 1516) - Randonnée au temple du pied du Pic Sacré

Mots-clés : randonnée montagne soir

Wén Zhēng Míng (1470 – 1559) - Le lac de pierre

Mots-clés : paysage lune soir

Hé Jĭng Míng (1483 – 1521) - Ode sur le fleuve d’automne

La rosée blanche a séché des souchets azurés : c’est le soir.
Le soir enveloppe de lumière rideaux et croisées du manoir sur le fleuve.
Mots-clés : fleuve automne soir

Lĭ Zhì (1527 – 1602) - Assis seul

Assis seul pour accompagner du soir les nuages violacés.
Mots-clés : solitude amitié soir

Gāo Pān Lóng (1562 – 1626) - Avec la roche pour chevet

Si calme en profonde montagne le soir,
Mots-clés : sérénité montagne soir

Huáng Jĭng Rén (1749 – 1783) - Soir d’automne

Soir d’automne

Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2016 - Bertrand Goujard