content-type: text/html Les poèmes chinois trouvés dns l'anthologie Vent du Soir pour pavillon
Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

53 poèmes chinois trouvés dans l'anthologie pour « pavillon »

Sū Shì (1037 – 1101) - Chronique sur le pavillon du vent limpide (extraits)

Chronique sursur le pavillon dudu vent limpidelimpide (extraits) (...)

Lĭ Jiă (époque Song) - Sur l’air d’« En souvenir d’un petit-fils de roi »

Au-delà desdes saules, lesles âmes écorchéesécorchées en vainvain au faîtefaîte du pavillon (...)

Lĭ Yù (937 – 978) - Sur l’air d’« Au bonheur d’être ensemble »

Sans unun mot, seul,seul, je suissuis monté auau pavillon dede l’ouest, (...)

Liŭ Yŏng (987 ? – 1053 ?) - Sur l’air d’« Une musique de minuit »

Le pavillon auxaux broderies, qu’àqu’à la légèrelégère j’ai délaissédélaissé : (...)

Fàn Zhòng Yān (989 – 1052) - Sur l’air d’« En marche sur la Voie Impériale »

Les storesstores de perlesperles fines sontsont enroulés, lele pavillon desdes Précieuses estest vide. (...)

Fàn Zhòng Yān (989 – 1052) - Sur l’air de « L’éveil derrière le rideau »

Au clairclair de lune,lune, du hauthaut du pavillon accoudé,accoudé, je meme tiens solitairesolitaire ; (...)

Zhāng Xiān (990 – 1078) - Sur l’air d’« Une gerbe de fleurs »

Sur lesles marches dede l’escalier dudu pavillon enluminé,enluminé, après lele crépuscule, (...)

Yàn Shū (991 – 1055) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

L’an dernierdernier passa unun souffle célestecéleste sur lala terrasse dede l’ancien pavillon. (...)

Yàn Shū (991 – 1055) - « Sur un air limpide et tranquille »

Les rayonsrayons du soleilsoleil s’inclinent, jeje reste là dans lala solitude dudu pavillon dede l’ouest, (...)

Sòng Qí (998 – 1061) - Sur l’air d’« Une fleur de magnolia »

Le printempsprintemps au pavillon dede jade (...)

Oū Yáng Xiū (1007 – 1072) - Sur l’air de « Marcher sur un tapis de souchets »

Du hauthaut du pavillon jeje n’approche plusplus du garde-corpsgarde-corps pour m’accouder. (...)

Oū Yáng Xiū (1007 – 1072) - Sur l’air d’« Un papillon épris d’une fleur »

Les larmeslarmes aux yeuxyeux à l’étagel’étage du pavillon tanttant de foisfois pour parlerparler tout seul, (...)

Oū Yáng Xiū (1007 – 1072) - Sur l’air de « Le génie des bords du fleuve »

Du petitpetit pavillon àà l’angle ouestouest un arc-en-cielarc-en-ciel brisé irise (...)

Yàn Jĭ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air de « Le génie des bords du fleuve »

Après lesles rêves, lele balcon dudu pavillon closclos haut, (...)

Yàn Jĭ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air d’« Un papillon épris d’une fleur »

Séparation dansdans l’ivresse auau pavillon dede l’ouest – réveil sanssans souvenir, (...)

Yàn Jǐ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air d’« Une pleine cour de parfums »

Au Pavillon dede l’ouest jeje marque lesles feuilles, (...)

Yàn Jĭ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Tu dansas :dansas : jusqu’à cece que descendît,descendît, au cœurcœur du pavillon desdes Saules, lala lune. (...)

Sū Shì (1037 – 1101) - Sur l’air de « Joie éternelle de la rencontre »

C’est àà Forteresse Vénérable,Vénérable, lors d’uned’une nuitée auau pavillon desdes hirondelles, (...)
Le pavillon desdes hirondelles estest vide. (...)
C’est pourpour ce videvide qu’on aa clos lele pavillon autourautour de l’hirondellel’hirondelle ! (...)
Dans unun autre tempstemps face auau pavillon jaune,jaune, c’était cece paysage, (...)

Qín Guān (1049 – 1100) - Sur l’air d’« Une pleine cour de parfums »

Futile, j’aij’ai gagné auau pavillon bleu (...)

Qín Guān (1049 – 1100) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

Désert dede silence, faiblefaible froid sursur le petitpetit pavillon, (...)

Yè Mèng Dé (1077 – 1148) - Sur l’air de « Félicitations au nouveau marié »

Sans termeterme face auau pavillon desdes vagues azuréesazurées l’attente, (...)
Chantera «« Le Pavillon d’ord’or » ? (...)

Sòng Huī Zōng – Zhào Jí (1082 – 1135) - Jours d’été

Le ventvent parfumé nousnous effleure pourpour rejoindre lele pavillon vermeil. (...)

Sòng Huī Zōng - Zhào Jí (1082 – 1135) - Sur l’air de « Le pavillon du Mont des Hirondelles »

Sur l’airl’air de «« Le pavillon dudu Mont desdes Hirondelles » (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Le génie des bords du fleuve »

Au pavillon dudu sud, lala flute Ch’iangCh’iang retient sonson souffle. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

À l’étagel’étage du pavillon sanssans parler jeje pince lala précieuse cithare. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Inopportune et capricieuse »

De monmon pavillon sursur le fleuve,fleuve, de mama résidence dede Chu, (...)
Sans attendreattendre qu’au pavillon dede l’ouest, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Le printemps au pavillon de jade »

Sur l’airl’air de «« Le printempsprintemps au pavillon dede jade » (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Les flots rincent le sable »

Au pavillon décorédécoré pour yy grimper encore,encore, qui m’accompagneram’accompagnera ? (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « De nombreuses beautés »

Au froidfroid du petitpetit pavillon, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Coupée d’un prunier »

Que lala lune inondeinonde à l’ouestl’ouest le pavillon. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Une pleine cour de parfums »

Dans lele petit pavillon j’aij’ai celé lele printemps, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) -

Le joueurjoueur de flûteflûte s’en estest allé, lele pavillon dede jade estest vide. (...)

Chén Yŭ Yì (1090 – 1138) - Sur l’air de « Le génie des bords du fleuve »

Une nuit,nuit, ayant gravigravi le petitpetit pavillon, (...)
J’ai prispris le tempstemps de gravirgravir le petitpetit pavillon pourpour voir venirvenir un jourjour nouveau etet beau, (...)

Yuè Fēi (1103 – 1142) - Sur l’air de « Tout un fleuve de rouge »

La TourTour du Phénix,Phénix, le Pavillon dudu Dragon, lesles demeures impériales. (...)

Yuè Fēi (1103 – 1142) - À l’Île-aux-Étages le pavillon des collines bleutées

À l’Île-aux-Étagesl’Île-aux-Étages le pavillon desdes collines bleutées (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air d’« En souvenir d’une charmante suivante »

Le pavillon estest vide, onon est parti, (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Mais ressensressens depuis peupeu s’approcher l’apathiel’apathie du hauthaut du pavillon. (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air de « Complainte du Dragon des eaux »

En passantpassant par lesles Épées dudu Sud, auau Pavillon desdes Deux-Rivières. (...)

Jiāng Kuí (1152 – 1220) - Complainte du pavillon aux martins-pêcheurs

Complainte dudu pavillon auxaux martins-pêcheurs (...)
à Martiale-Splendeur,Martiale-Splendeur, le pavillon dede la PaixPaix Perpétuelle futfut achevée. (...)
Étagé lele pavillon s’élèves’élève à pic, (...)

Jiāng Kuí (1152—1220) - « Yangzhou lento »

Ou rêverrêver du Pavillon d’azur, (...)

Zhāng Zī (1153 – 1211) - Sur l’air de « Le pavillon du Mont des Hirondelles »

Sur l’airl’air de «« Le pavillon dudu Mont desdes Hirondelles » (...)

Yuán Hăo Wèn (1190 – 1257) - Le pavillon où s’attarde la lune

Le pavillon où s’attarde lala lune (...)

Bái Pŭ (1226 – après 1306) - Double ton – Sur l’air de « L’écoute du cheval arrêté »

Une seuleseule note aa suffi pourpour que lala lune sese couche sursur le pavillon dudu fleuve. (...)

Bái Pŭ (1226 – après 1306) - Double ton – Sur l’air de « L’écoute du cheval arrêté »

Sur lele petit pavillon, lala nuit durant,durant, un nuagenuage va etet vient. (...)

Zhōu Mì (1232 – 1298) - Sur l’air de « L’automne dans la capitale de jade »

Qui, depuisdepuis l’étage dudu pavillon d’ouest,d’ouest, a faitfait pâlir lala lune ? (...)

Jiăng Jié (1245 ? – 1301 ?) - Sur l’air d’« Une coiffe de dame »

Au dessusdessus du pavillon àà la fibulefibule précieuse, (...)

Wáng Qīng Huì (~1265 – ~1294) - Sur l’air de « Tout un fleuve de rouge »

Mon nomnom répandait unun parfum d’orchidéed’orchidée dans lele pavillon desdes épouses impériales, (...)

Zhāng Kĕ Jiŭ (vers 1270 – vers 1348) - « Odelette du village fortifié »

De lala flûte dede jade lala fraîcheur purepure dégrise, dansdans le pavillon auau dessus dudu fleuve. (...)

Guàn Yún Shí (1286 – 1324) - Douleur des adieux

La BelleBelle en larmeslarmes au pavillon renonçarenonça au héros, (...)

Jīn Shì Dàn Guī (1614 – 1680) - Sur l’air de « Petite chaîne de montagnes »

Solitaire àà moi-même jeje reste àà l’étage dudu pavillon. (...)

Zhèng Xiè (1693 –1765) - « En souvenir d’une charmante suivante »

Le pavillon dudu bout dudu monde (...)
Aux abordsabords du pavillon dudu bout dudu monde, (...)

Cáo Xuĕ Qín (1716 ? – 1763 ?) - Complaintes des fèves rouges

(Extrait dede « RêveRêve au Pavillon RougeRouge » chapitrechapitre XXVIII) (...)
S’ouvrir sanssans finir :: ce sontsont des saulessaules printaniers lesles fleurs printanièresprintanières qui sese répandent dansdans le pavillon peintpeint ; (...)

Huáng Jĭng Rén (1749 – 1783) - Jour de printemps, regard depuis le pavillon

Jour dede printemps, regardregard depuis lele pavillon (...)