Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Yuán Hăo Wèn (1190 – 1257) :
Lors d’une nuit passée au Monastère du Nord de l’Empyrée Divin,rédigé en plein rêve.

Lors d’une                                  de l’Empyrée                                             flotte                    disperser             violettes,       les                                vivent en paix                  Immortels.      la Jolie            passé    brouille                          ma      inscrire          d’une                        

           nuit passée au Monastère    Nord              Divin,rédigé                                       dans l’espace                les                    Parmi                    hommes et                      avec     Maîtres            Dans                                       comme en                    main              vers             coulée           

                                    du                                en plein rêve. La lune blanche                      pour               vapeurs                      constellations           bêtes                     les                                  Rivière le       se                   rêve, Je laisse                  des            seule        de larmes.

宿神霄北庵夢中作



shén

xiāo

bĕi

ān

mèng

zhōng

zuò

素月流空散紫煙

yuè
liú
kōng
sàn

yān
座中人物半神仙
Zuò
zhōng
rén

bàn
shén
xiān
麗川往事渾如夢

chuān
wăng
shì
hún

mèng
信手題詩一泫然
Xìn
shŏu

shī

xuàn
rán

元好問

Yuán

Hăo

Wèn

Voir la notice biographique sur le poète et d'éventuelles notes sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard