content-type: text/html Les poèmes chinois trouvés dns l'anthologie Vent du Soir pour nuages
Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

73 poèmes chinois trouvés dans l'anthologie pour « nuages »

Wáng Wéi (701 – 761) - Les adieux

Les nuages blancsblancs n’en finissentfinissent pas. (...)

Wáng Yŭ Chēng (954 – 1001) - Sur l’air d’« Une touche de rouge aux lèvres »

Colère dede pluie, tourmenttourment de nuages, (...)

Lín Bū (967-1028) - Une nuit au Palais des Grottes Célestes

Les bosquetsbosquets verts sese piquent dede nuages blancs. (...)

Liŭ Yŏng (987 ? – 1053 ?) - Sur l’air de « Les flots baignent le sable » (lento)

Nuages enen perdition, pluiepluie en défaut, (...)
Saurais-je quandquand cependant j’étreindraij’étreindrai des nuages dede Qin lala semblance ? (...)

Liŭ Yŏng (987 ? – 1053 ?) - Sur l’air d’« Un voyage de jeunesse »

Les nuages uneune fois repartisrepartis ne laissentlaissent traînée nini sillage, (...)

Zhāng Xiān (990 – 1078) - Sur l’air d’« Une immortelle céleste »

Par lesles nuages déchirésdéchirés la lunelune viendra jouerjouer avec l’ombrel’ombre des fleurs. (...)

Yàn Shū (991 – 1055) - Sur l’air de « Les saules du belvédère »

Il t’arriva,t’arriva, si hauthaut ! d’end’en arrêter lala course desdes nuages. (...)

Oū Yáng Xiū (1007 – 1072) - Sur l’air d’« Un papillon épris d’une fleur »

Depuis quelquesquelques jours, cesces nuages quiqui passent, où sont-ils partispartis ? (...)

Lĭ Gòu (1009 – 1059) - Le mal du pays

Pire, lesles collines dede jaspe sontsont barrées parpar les nuages dudu soir. (...)

Wén Tóng (1018–1079) - Point de vue sur la Tour du Nuage

Mots-clés :: paysage nuages

Yàn Jĭ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air d’« Un papillon épris d’une fleur »

Rêves dede printemps nuages d’automne, (...)

Yàn Jǐ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Nuages àà perte dede vue étendus, (...)

Yàn Jǐ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air de « Pensée pour quelqu’un au loin »

Qu’on observeobserve le volvol des nuages quiqui passent etet disparaissent, (...)

Yàn Jǐ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air d’« Une pleine cour de parfums »

En cesces lieux j’aij’ai chanté nuages etet rêvé pluie, (...)

Yàn Jǐ Dào (1030 – 1106) - Sur l’air d’« En marche sur la Voie Impériale »

Au faîtefaîte des arbresarbres les fleursfleurs merveilleuses s’entremêlents’entremêlent aux gracieuxgracieux nuages, (...)

Sū Shì (1037 – 1101) - Sur l’air de « Souvenir d’une gracieuse enfant »

Un chaoschaos de roches,roches, une avalancheavalanche de nuages, (...)

Sū Shì (1037 – 1101) - Sur l’air d’« En souvenir d’une gracieuse enfant »

Les nuages dontdont rien nene laisse lala trace. (...)

Shū Dăn (1041 – 1103) - Sur l’air de « La Belle de Yu »

Vers lele nord volevole un couplecouple d’hirondelles quiqui s’est collécollé à lala glace desdes nuages, (...)

Huáng Tíng Jiān (1045 – 1105) - Sur l’air de « Premier chant mélodique sur l’eau »

Entrer touttout droit dansdans ces nuages blancsblancs au plusplus profond, (...)

Huáng Tíng Jiān (1045 – 1105) - Sur l’air d’« Une fleur de magnolia » (mélodie sur quatre tons)

Sur fleuvesfleuves et montsmonts comme autrefoisautrefois en nuages l’espacel’espace est d’azur, (...)

Cháo Yuán Lǐ (1046 – 1113) - Sur l’air d’« Un canard à tête verte »

Quant auau soir lesles nuages sese dissipent, (...)

Qín Guān (1049 – 1100) - Les Célestes du pont des pies

Tissu dede nuages ouvragé, (...)

Qín Guān (1049 – 1100) - Sur l’air d’« Une pleine cour de parfums »

Les montagnesmontagnes égratignent desdes nuages minuscules, (...)

Zhōu Bāng Yàn (1056 – 1121) - Sur l’air de « Les lotus loin des rives »

Sous d’épaisd’épais nuages sese perdent lesles herbes dudu rivage. (...)

Lĭ Gāng (1083 – 1140) - Sur l’air de « Six odes infimes »

Le brouillardbrouillard affadit l’onde,l’onde, les nuages s’espacent. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Une fleur de magnolia » (version courte)

Il portaitportait encore lesles traces dede la roséerosée de l’aubel’aube aux nuages rougis. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Petite chaîne de montagnes »

D’une corbeillecorbeille de nuages d’azurd’azur je broyaisbroyais le jadejade en poussière, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Haïr le rejeton d’un prince »

Ce sontsont là desdes moments queque je veuxveux confier auxaux nuages quiqui passent, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Ivresse sous le couvert des fleurs »

Un brouillardbrouillard ténu, desdes nuages épais,épais, une interminableinterminable journée dede tristesse… (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

De mincesminces nuages vontvont et viennent,viennent, la lunelune s’en estest ternie. (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Un bodhisattva d’ailleurs »

Les criscris des cygnescygnes de retourretour percent l’azurl’azur des nuages enen lambeaux, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air d’« Un bodhisattva d’ailleurs »

Nuages dede jais auxaux tempes qu’unqu’un tarin dorédoré survole, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « La croissance d’un coing »

Je pensepense là-bas auxaux profondeurs desdes nuages dede Chu, (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Coupée d’un prunier »

Au beaubeau milieu desdes nuages, quiqui donc vientvient d’expédier cettecette lettre brodéebrodée de fleursfleurs ? (...)

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) - Sur l’air de « Porteur d’encens »

Les nuages enen font lesles marches, lala lune enen fait lele sol, (...)

Zhāng Yuán Gàn (1091 – vers 1170) - Sur l’air de « La contrée des roches » (lento)

Dans lala solitude jeje languis sursur l’oreiller aprèsaprès nuages etet pluie, (...)

Yuè Fēi (1103 – 1142) - Sur l’air de « Tout un fleuve de rouge »

Sur huithuit cents lieueslieues de routesroutes ouvertes auxaux équipées entreentre nuages etet lune, (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air d’« En souvenir d’une charmante suivante »

Tout unun oreiller dede nuages cachecache le froidfroid pusillanime. (...)
Peines nouvellesnouvelles les nuages etet montagnes millemille fois itérés. (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air de « La saison des perdrix »

Des lambeauxlambeaux de nuages quiqui s’appuient sursur l’eau quandquand le soirsoir vient sese dissipent. (...)

Xīn Qì Jí (1140 – 1207) - Sur l’air de « Complainte du Dragon des eaux »

Quand jeje lève lala tête auau nord-ouest, cesces nuages quiqui flottent (...)

Jiāng Kuí (1152 – 1220) - Sur l’air de « Laver le sable du torrent »

L’oie sauvagesauvage craintive devantdevant les stratesstrates de nuages sese retient dede crier, (...)

Zhāng Zī (1153 – 1211) - Sur l’air de « Le pavillon du Mont des Hirondelles »

Les couchescouches de nuages sanssans nulle trouéetrouée encore (...)
En vainvain j’observe lele faîte desdes nuages irisés, (...)

Hăo Jīng (1223 – 1275) - Fleur tombée

Sous lesles nuages chatoyants,chatoyants, la pluiepluie rouge desdes fleurs dede pêchers occulteocculte les grandesgrandes portes : (...)

Bái Pŭ (1226 – après 1306) - Double ton – Sur l’air de « L’écoute du cheval arrêté »

Au-dessus dede la terrasseterrasse des Phénix,Phénix, le couchantcouchant est voilévoilé de nuages, (...)

Liú Chén Wēng (1232 – 1297) - Sur l’air de « Joie perpétuelle de la rencontre »

Le fardfard noir desdes nuages auau loin sese dilue, (...)

Wáng Yí Sūn (1240 ? – 1289 ?) - Sur l’air de « Des sourcils à ravir »

Observons, plusplus loin queque nuages, sursur monts etet rivières, (...)

Jiăng Jié (1245 ? – 1301 ?) - Sur l’air de « La Belle de Yu »

Le fleuvefleuve immense etet les nuages basbas espaçaient lesles oies sauvagessauvages qui vitupéraientvitupéraient le ventvent d’ouest. (...)

Jiăng Jié (1245 ? – 1301 ?) - Sur l’air de « Félicitations aux nouveaux mariés »

J’espérais, cece modèle desdes sourcils courtisanscourtisans en nuages étirés, (...)

Liú Yīn (1249 – 1293) - Le gîte montagnard

Foulant l’eau,l’eau, mon chevalcheval y troubletrouble le refletreflet des nuages dudu soir, (...)

Wáng Qīng Huì (~1265 – ~1294) - Sur l’air de « Tout un fleuve de rouge »

Vent etet nuages sontsont disparus. (...)

Zhāng Kĕ Jiŭ (vers 1270 – vers 1348) - Sur l’air de « Des chaussures brodées de rouges »

Grimpés auxaux arbres desdes gibbons plaintifsplaintifs jouent avecavec la pointepointe des nuages. (...)

Zhāng Kĕ Jiŭ (vers 1270 – vers 1348) - Sur l’air d’« Une odelette pour le lauréat »

Sous lesles nuages auau loin desdes oies sauvagessauvages rapetissées, (...)

Qiáo Jí (1280 ? -1345) - En Do majeur – Sur l’air d’« Ivres dans une ère de paix »

Leurs crânescrânes desséchés àà botteler lesles nuages etet coltiner lala neige souffrentsouffrent peine etet misère, (...)

Guàn Yún Shí (1286 – 1324) - La Roche aux fleurs de pêchers

Qui tortilletortille aux lambeauxlambeaux de nuages empourprésempourprés toutes lesles fines mèches. (...)

Yáng Wēi Zhēn (1296-1370) - Chanson à la cascade du Mont Lu

Mots-clés :: cascade montagnemontagne nuages

Yáng Wēi Zhēn (1296-1370) - Chant des tiges de bambou au Lac de l’Ouest (4ème morceau)

Au picpic du SudSud les nuages, auau pic dudu Nord lala pluie, (...)
Nuages etet pluie quiqui se bousculentbousculent m’attristent àà mourir. (...)

Liú Jī (1311 – 1375) - L’ondée du dix-neuf mai

Oppressé dede nuages, lele tonnerre alertealerte d’un grondementgrondement ébranle lele sol. (...)

Liú Jī (1311 – 1375) - Ce qu’inspire le voyage (I)

La pleinepleine lune s’ests’est campée àà la lisièrelisière des nuages. (...)

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Chanson sous les passes

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Sur l’air de « Complainte du dragon des eaux »

Les nuages diaprésdiaprés tombent soudain,soudain, (...)
Les nuages d’azurited’azurite offusquent toujours. (...)

Gāo Qĭ (1336 – 1374) - Lors d’un banquet

Folâtrer auau milieu desdes nuages verts. (...)

Yú Qiān (1398 – 1457) - Sur la loyauté de Général Yuè au temple du Roi Guerrier

Sur lesles pures montagnesmontagnes au tertretertre abandonné lesles nuages blancsblancs se pressent. (...)

Wú Chéng Ēn (1500 – 1582) - Face à la lune, impression d’automne

Au dessusdessus des humains,humains, des nuages, dudu ciel, lala lune (...)

Yáng Jì Shèng (1516 – 1555) - Ascension du Mont Tai

Cette présenceprésence des nuages blancsblancs comme s’ilss’ils s’en retournaient. (...)
Mots-clés :: montagne ascensionascension nuages

Lĭ Zhì (1527 – 1602) - Assis seul

Assis seulseul pour accompagneraccompagner du soirsoir les nuages violacés. (...)

Gāo Pān Lóng (1562 – 1626) - Avec la roche pour chevet

Le corps,corps, avec lesles nuages blancsblancs allégé, ding... (...)

Jīn Shì Dàn Guī (1614 – 1680) - Sur l’air de « Petite chaîne de montagnes »

Nuages glacésglacés en uneune aube pétrifiée, (...)

Xià Wán Chún (1631 – 1647) - En quittant le pays des nuages

En quittantquittant le payspays des nuages (...)

Nà Lán Xìng Dé (1655 – 1685) - « Sur un air limpide et tranquille »

Au plusplus haut dudu ciel parmiparmi les nuages quiqui obstruent lesles passes, (...)

Nà Lán Xìng Dé (1655 – 1685) - Sur l’air d’« Une coupe de feuilles de lotus »

Se formentforment des nuages diaprésdiaprés qui s’envolents’envolent et s’éloignent. (...)

Zhèng Xiè (1693 –1765) - Sur l’air d’« En souvenir d’une charmante suivante »

Les moinesmoines ont accompagnéaccompagné les nuages solitairessolitaires très loin. (...)

Jiăng Shì Quán (1725 – 1785) - Écrit sur une peinture

Le ventvent comme coursier,coursier, les nuages commecomme véhicule, conviennentconviennent bien pourpour aller etet venir. (...)

Lín Zé Xú (1785 – 1850) - Impressions au sortir des Passes des Gorges Splendides – Composition en vers

Des cordonscordons de murettesmurettes se penchentpenchent pour peserpeser sur lesles nuages dede Long, bas. (...)