Poème calligraphié par l'empereur Huizong

Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive : Vent du Soir

Poèmes chinois

Sū Shùn Qīn (1008 – 1048)

Su Shunqin 蘇舜欽 mandarin en 1035, participa à partir de 1043 au mouvement de réforme de l’époque Qingli 慶曆新政 engagé par Fan Zhongyan 范仲淹, mais dut abandonner ses fonctions à la suite d’une calomnie du clan conservateur. Il se retira à Suzhou 蘇州 où il fit bâtir le « Pavillon des vagues virides » 滄浪亭 Canglang Ting (dont le parc semble pouvoir se visiter encore aujourd’hui) pour se consacrer à la littérature. Il fut toutefois nommé grand historien à Huzhou 湖州 mais mourut prématurément de maladie. Il affectionnait la prose en style ancien guwen 文古 et participa avec Ou Yangxiu 歐陽修 à sa rénovation. On rapprochait à l’époque son style poétique, caractérisé par un vocabulaire recherché et des images étranges, de celui de Mei Yaochen 梅堯臣 dont il n’avait peut-être pas la subtilité. Il laissa seize volumes d’œuvres.

Les poèmes


Passage à Suzhou

Le présent poème est représentatif du style tardif de Su Shunqin, revenu à une simplicité raffinée.

Bulle