Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) :
Sur l’air de « Haïr le rejeton d’un prince »

    l’air de        le         d’un                                                                                         contrarie,     l’oreiller          s’avive    froid,                                  l’aube.        des portes, qui                        ?                                                   tue,                                        printemps s’en est une                            souffrir    voir la date                            là une                  là     colère,         là                                 aux                          qu’ils                            l’Est.

Sur            Haïr                 prince       rêves                              s’afflige, Le chagrin          l’alcool            Sur                             le        Le          vert est        vers                                  balayé    rouge fané   Le vent         nuit                                      joueur disparu       sait où. Si le                             de plus                                        d’un retour trahie ? C’est                            une         Ce             moments que je veux             nuages qui                                     Seigneur de       

             «         rejeton             » Les       s’interrompent, la clepsydre                       étouffe,                                    précieux                      paravent          tourné              Autour                 a        le                      avec la      venu. La flûte de jade s’est      le                on ne                                       fois         allé, Comment          de                                                infortune, c’est                   sont    des                     confier                passent, Pour        interrogent le                   

怨王孫

Yuàn

wáng

sūn

夢斷漏悄
Mèng
duàn
lòu
qiăo
愁濃酒惱
Chóu
nóng
jiŭ
năo
寶枕生寒
Băo
zhĕn
shēng
hán
翠屏向曉
Cuì
píng
xiàng
xiăo
門外誰掃殘紅
Mén
wài
shuí
săo
cán
hóng
夜來風

lái
fēng
玉簫聲斷人何處

xiāo
shēng
duàn
rén

chù
春又去忍把歸期負
Chūn
yòu

此情此恨
Rĕn

guī


此際擬託行雲

qíng

hèn
問東君



tuō
xíng
yún

李清照



Qīng

Zhào

Voir la notice biographique sur le poète et d'éventuelles notes sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard