Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Lǐ Qīng Zhào (1084 – après 1149) :
Sur l’air de « L’orgueil d’un pêcheur »

    l’air                               Dans     neiges      on pressent                                   Les pruniers grelottants                                                   branches.     visages          à              qui ondulent                        les              milieu                 Belles de                du                                                          les                                aurait                               les                                       au creux                   le                 faut     récuser                       là    se           pas      foule            

Sur            L’orgueil d’un pêcheur »      les                         que    printemps                                                    d’une              rubis qui veloute les           Aux         parfumés   demi-ouverts                                  On               au        de la       Ces                au                fraîchement fardées et rincées. La                        privilégiées à dessein,                          la                   ciseler                       goûtons                       d’or                 ne                  l’ivresse, Ces fleurs-         comparent     à          des fleurs.

          de «                                          déjà                 le           arrivera fidèle,                          s’ornent       guirlande de                                                                                  au vent avec grâce.        rencontre                 cour,               jade    sortir    bain                                    Nature peut-être     a                         Elle        alors engagé    pleine lune à             de la sorte. Ensemble                  des cratères         vin vert, Il         pas                                  ne                    la                  

漁家傲



jiā

ào

雪裡已知春信至
Xuĕ


zhī
chūn
xìn
zhì
寒梅點綴瓊枝膩
Hán
méi
diăn
zhuì
qióng
zhī

香臉半開嬌旖旎
Xiāng
liăn
bàn
kāi
jiāo


當庭際
Dāng
tíng

玉人浴出新妝洗

rén

chū
xīn
zhuāng

造化可能偏有意
Zào
huà

néng
piān
yŏu

故敎明月玲瓏地

jiāo
míng
yuè
líng
lóng

共賞金尊沉綠蟻
Gòng
shăng
jīn
zūn
chén


莫辭醉


zuì
此花不與群花比

huā


qún
huā

李清照



Qīng

Zhào

Voir la notice biographique sur le poète et d'éventuelles notes sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard