Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Xià Sŏng (985–1051) :
Sur l’air de « La saison des perdrix »

Sur       de      saison             »           pesante journée        l’esprit        à            les                                  je souffre    voir                                       je crains seulement de      contrarier,          ;    retiens dans mes                                                    Arrêtez votre superbe                      précieux                                             nous à                                         servante              jusqu’à                               Afin d’éviter                                partirez.

             « La                            une                                                         sourcils, À            du                   de      s’apprêter                 Au                                                            Je                  yeux           larmes que je       laisser couler.                       cheval,                       gobelet, Servons-nous          encourageons-       endurer la             l’absence. Votre          espère boire                                                     de remarquer              vous          

    l’air                des perdrix   Toute                     passée          absent   me peindre                 l’approche    départ                               votre équipage.    banquet                        vous             Monsieur                            noyés des               n’ose                                               Saisissez ce                                à boire,                                séparation,                                                atteindre d’avance l’ivresse,                            le moment où               

鷓鴣天

Zhè



tiān

鎮日無心掃黛眉
Zhèn


xīn
săo
dài
méi
臨行愁見理征衣
Lín
xíng
chóu
jiàn

zhēng

樽前只恐傷郎意
Zūn
qián
zhĭ
kŏng
shāng
láng

閣淚汪汪不敢垂

lèi
wāng
wang

găn
chuí
停寶馬
Tíng
băo

捧瑤卮
Pěng
yáo
zhī
相斟相勸忍分離
Xiāng
zhēn
xiāng
quàn
rĕn
fēn

不如飲待奴先醉


yĭn
dài

xiān
zuì
圖得不知郎去時



zhī
láng

shí

夏竦

Xià

Sŏng

Voir les notes et commentaires du traducteur sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard