Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Zhōu Bāng Yàn (1056 – 1121) :
Sur l’air de « Les jeux du jeune âge »

          de       jeux    jeune            de                                Wu                                          elle                           La tenture    brocard                                                            face                          accord                          elle            :   Chez qui irez-               nuit ?                        déjà                                                    est           Mieux                   à         Ah                              sont          

Sur l’air      Les      du       âge » Lame                                      plus blanc     neige,    ses fines            rompt une orange                                se      tiède, Du                  sans                           face,                             syrinx.   voix            s’enquiert                                         Sur la                      la                  Les         dérapent, le givre        épais.       vaudrait renoncer                              les               rares    

             «                                 Bing semblable à l’eau, Sel de               que        De           mains                       fraîche.            de            fait           brûloir l’encens      cesse parfume Leur      à       assis à jouer en        des         À      basse                   «               vous passer la               citadelle c’est         troisième heure.     chevaux                        si                                  sortir.    vraiment, comme     passants            ! »

少年游

Shăo

nián

yóu

并刀如水
Bīng
dāo

shuĭ
吳鹽勝雪

yán
shèng
xuě
纖手破新橙
Xiān
shŏu

xīn
chéng
錦幄初溫
Jĭn

chū
wēn
獸香不斷
Shòu
xiāng

duàn
相對坐調笙
Xiāng
duì
zuò
tiáo
shēng
低聲問向誰行宿

shēng
wèn
Xiàng
shuí
xíng

城上己三更
Chéng
shàng

sān
gēng
馬滑霜濃

huá
shuāng
nóng
不如休去


xiū

直是少人行
Zhí
shì
shăo
rén
xíng

周邦彥

Zhōu

Bāng

Yàn

Voir la notice biographique sur le poète et d'éventuelles notes sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2018 - Bertrand Goujard