Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Yuán Méi (1716 – 1798) :
Aux Canaux des Sables

    Canaux                       des        le                prend l’éclat           pâle             Confus                   Jaune surgit           des           peine a-t-on       les         des voitures            les                           aux forces                 vient     à      du      

Aux        des            Canaux     Sables                                        et                                 le                                                          roulé     rideaux              qu’il                            du jour                                                     

               Sables Aux                      soleil embrumé               diffus         de la lune,        et flou    Fleuve              au milieu     arbres. À                                                   faut     relâcher, L’astre                    défaillantes ne       pas   bout    vent.

沙溝

Shā

gōu

沙溝日影煙朦朧
Shā
gōu

yĭng
yān
méng
lóng
隱隱黃河出樹中
Yĭn
yĭn
huáng

chū
shù
zhōng
剛捲車簾還放下
Gāng
juăn
chē
lián
hái
fàng
xià
太陽力薄不勝風
Tài
yáng



shèng
fēng

袁枚

Yuán

Méi

Voir les notes et commentaires du traducteur sur le poème
A A A A
Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2017 - Bertrand Goujard