Anthologie bilingue de la poésie chinoise tardive

Petite bibliographie autour de la poésie chinoise

Sur la poésie chinoise

Jacques Pimpaneau, Lettre à une jeune fille…, Arles, Philippe Picquier, 1997, 128 p ., ISBN 2-87730-036-6.
Une invitation à la découverte de la langue classique chinoise par la poésie, à travers un choix d’œuvres des grands auteurs, dans une délicate atmosphère de réflexions confucéo-bouddhiques, sagesse des nations chinoises.


Maurice Coyaud, Anthologie bilingue de la poésie chinoise classique, Paris, Les Belles Lettres, 1997, 350 p., ISBN 2-251-49005-1.
Une anthologie des meilleurs poèmes de la poésie chinoise et des plus grands auteurs, avec transcription en langue moderne (romanisation pinyin) et traduction. Indispensable.


Paul Demiéville, Poèmes chinois d’avant la mort, édité par Jean-Pierre Diény, Paris, L'Asiathèque, 1984, 208 p., ISBN 2-901795-26-9.
Avec les poèmes en chinois. Le testament d'un grand traducteur de la poésie chinoise, doublement précieux car on y découvre aussi le cheminement du processus de traduction.


Les éditions Moundarren ont publié une série d’ouvrages sur la poésie chinoise et japonaise, dans de jolies reliures traditionnelles. On peut citer, entre autres, les deux ouvrages suivants où chaque œuvre est calligraphiée de façon très lisible et traduite :
Chen Wing Fun, Hervé Collet, Wang Wei – le plein du vide, Millemont, Moundarren, 1995, n.p., ISBN 2-907312-27-8.
Chen Wing Fun, Hervé Collet, Du Fu – une mouette entre ciel et terre, Millemont, Moundarren, 1995, 178 p., ISBN 2-907312-09-X.
Chen Wing Fun, Hervé Collet, Lu Yu, Le vieil homme qui n’en fait qu’à sa guise, Millemont, Moundarren, 1995, 167 p., ISBN 2-907312-26-X.
Chen Wing Fun, Hervé Collet, Yang Wan li, Le son de la pluie,, Millemont, Moundarren, 2008, 143 p., ISBN 2-907312-67-7 (deuxième édition augmentée).


Traduits par Jean-Pierre Diény, Jeux de montagnes d'eaux - quatrains et huitains de Chine - édition augmentée, Éditions Michalon (réédition), 2007, 232 p., ISBN 978-2-84186-416-4.
Cent cinquante poèmes paysagers de toutes les époques en vers réguliers de cinq ou sept pieds, de poètes très connus ou moins connus : toute la profondeur et la diversité de leur voisinage avec la nature, magistralement traduites dans cette jolie édition. Avec les poèmes en chinois.


Liu Yong, Chansons du monde flottant, traduction, présentation, notes et bibliographie par Muriel Détrie, peintures et calligraphies de Li Zhongyao, Paris, You Feng, 2006, 164 p., ISBN 2-84279-250-5.
Fonctionnaire désinvolte mais excellent poète, cœur d’artichaut et charmeur impénitent, Liu Yong aima sincèrement et passionnément les femmes, qui le lui rendirent bien : courtisanes au XIème siècle, doctes universitaires aujourd’hui … Voici un très joli ouvrage, itinéraire poétique où Muriel Détrie nous entraîne, en magistrales traductions des 詞, dans l’univers sentimental de cet attachant personnage. Avec texte original et pinyin.


Zhang Kejiu, Cent poèmes classiques « xiaoling », traduit par S. de Noblet, calligraphié par Li Xianfa, Beijing, Collection Panda, Éditions Littérature chinoise, 1996, 232 p., ISBN 7-5071-0343-9.
Ce recueil de cent poèmes chantés de 張可久, poète de l’époque Yuan, est très intéressant par l’originalité des textes présentés et par le remarquable travail de traduction et de calligraphie des deux rédacteurs.


François Cheng, L’écriture poétique chinoise, suivi d’une anthologie des poèmes des Tang, Paris, Seuil, 1997, 284 p., ISBN 2-02-029928-3 (réédition).
En édition de poche, un ouvrage devenu classique sur la poésie chinoise.


François Cheng, Entre source et nuages – Voix de poètes dans la Chine d’hier et d’aujourd’hui (format de poche), Paris, Albin Michel, 2002, 252 p., ISBN 978-2-226-13160-7.
Traduits par le vieux Maître, des poèmes Tang et Song (en français seulement) parmi les meilleurs, dont un certain nombre de 詞 (et des œuvres modernes aussi). Et sa fille Anne, très éminente sinologue, s’est consacrée à onze pièces de 李清照 ...

Sur l’écriture chinoise

Kyril Ryjik & Marie-Anne Destrebecq, L'Idiot chinois I - rudiments pour la compréhension des caractères chinois illustrés de quelques textes bilingues, Paris, You Feng, 2014, 363 p., ISBN : 978-2-84279-622-8 - L'Idiot chinois II - fiches étymographiques 001 à 090a, Paris, You Feng, 2014, 547 p., ISBN : 978-2-84279-623-5.


Edoardo Fazzioli, Caractères chinois, du dessin à l’idée, 214 clés pour comprendre la Chine, traduit de l’italien par Monique Aymard, Paris, Flammarion, 1987, 252 p., ISBN 2-08-112004-6.

Sur la traduction littéraire

François-René de Chateaubriand, Remarques (en introduction à la traduction du Paradis perdu de Milton), Paris, Renault et Cie, 1861, 15 p., accessible en ligne : gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5452523p (vérifié le 6 septembre 2015).


Antoine Berman, La Traduction et la lettre ou l’Auberge du lointain, Paris, Seuil, 1999, 144 p., ISBN 2-02-038056-0 (réédition).
Loin des gros volumes qui n’apprennent rien, voici un essai court, complet et pertinent, illustré d’exemples, sur les conceptions modernes de la traduction littéraire. Passionnant et très stimulant.


David Bellos, Une fabuleuse histoire de la traduction, traduit par Daniel Loayza avec la collaboration de l’auteur, Paris, Flammarion, 2012, 394 p., ISBN 978-2-0812-5624-8.


Jean-François Billeter, Trois essais sur la traduction, Paris, Allia, 2014, 121 p., ISBN 978-2-84485-896-2.

Sur l’histoire générale de la Chine

Jacques Gernet, Le Monde Chinois, Paris, Armand Colin/HER, 1999, 699 p., ISBN 2-200-25054-1. Existe également en version de poche (3 volumes) : Paris, 2005, Armand Colin, 381 p./379 p./192 p., ISBN 2-266-(15368-4/16133-4/16134-2).

Sur la philosophie chinoise

Anne Cheng, Histoire de la pensée chinoise, Paris, Seuil, 1997, 657 p., ISBN 2-02-012559-5.


Marie-Anne Destrebecq, Le personnage conceptuel de la Fleur de Prunier dans la philosophie, la politique et l'esthétique chinoises des Song (960) à nos jours (1995), Thèse de doctorat de philosophie sous la direction de Jacques Rancière, 1151 p., Université de Paris VIII, 2000.


Nicolas Zufferey, La pensée des Chinois, Paris, Hachette (Marabout), 2008, 396 p., ISBN 978-2-501-07844-3

Des dictionnaires

精 选 汉 法 法 汉 词 典 (新 版 ) Dictionnaire concis français-chinois chinois-français (édition corrigée) , Pékin, La Presse Commerciale et Larousse, 2000, ISBN 7-100-03147-8.
On le trouve partout, long et étroit sous sa couverture plastifiée bleue. Très pratique avec une bonne loupe (indispensable ! ) ; en simplifié mais indique les caractères classiques.


新 华 字 典 (XīnHuá ZìDiăn), 北京 ,商 务 书 印 馆 ,2003 年,ISBN 7-100-02893-0.
Tout en chinois (simplifié, mais les caractères classiques sont indiqués avec leurs variantes), extrêmement pratique pour rechercher (sans loupe) la prononciation et le sens général d’un caractère. Le plus complet, sous un format transportable (A5).


Grand Dictionnaire Ricci de la langue chinoise (利 氏 漢 法 辭 典), Paris, Association Ricci - Desclée de Brouwer, 2001, ISBN 2-220-04667-2.
Un monument d’érudition en sept volumes (six pour le dictionnaire proprement dit), très utile pour identifier les allusions de la langue classique.

Haut de page
fin de page

Tous droits réservés - 2006-2016 - Bertrand Goujard